Comment on s’en protège ?

Le dépistage

Lorsqu’il y a eu une prise de risques (absence d’utilisation du préservatif, glissement ou rupture du préservatif, partage de matériel d’injection) et que le délai pour le TPE est dépassé ; Lorsque les deux partenaires souhaitent abandonner le préservatif. Cela implique que les partenaires soient mutuellement exclusifs ou qu’ils utilisent des préservatifs en dehors du couple ; Lorsqu’une grossesse est envisagée.

La découverte précoce de la séropositivité permet une meilleure prise en charge médicale des personnes. En France, une personne sur deux découvre sa séropositivité à moins de 350 CD4/mm3, seuil recommandé pour la mise sous traitement antirétroviral. En cas de doutes sur son statut sérologique, il faut réaliser sans attendre un test de dépistage.

illu-protection-4