Comment on s’en protège ?

A

ADN : Acide Désoxyribonucléique, présent dans le noyau des cellules vivantes. Il constitue le support matériel des caractères héréditaires. Il est constitué par les lettres de l’alphabet du message génétique.

Anticorps : molécules produites par certaines cellules immunitaires, suite à l’entrée dans l’organisme d’un corps étranger (bactéries, virus, parasites). Elles peuvent reconnaître certaines parties (ou antigènes) d’un virus et s’y lier spécifiquement. Les scientifiques sont capables de fabriques des anticorps qui se lient spécifiquement sur des molécules d’intérêt (récepteurs de cellules, cytokines…). Les anticorps neutralisants empêchent les virus de se fixer sur leurs cibles.

Anti protéase ou inhibiteur de protéase : médicament antirétroviral agissant sur le VIH en empêchant la formation de nouveaux virus par blocage d’une enzyme virale, la protéase.

Antirétroviral : médicament agissant sur les rétrovirus. Il cherche à bloquer la multiplication du VIH dans l’organisme. À l'heure actuelle les principaux antirétroviraux disponibles sur le marché sont des inhibiteurs de l’enzyme transcriptase inverse ou des anti protéases.

Antiviral : Se dit d’une substance ou d’un médicament destiné à lutter contre un virus.

ARN : Acide Ribonucléique, support de l'information génétique dans certains virus dont les rétrovirus. Cet ARN se traduit en ADN lors de la réplication du virus.

AZT : Médicament agissant contre le VIH en inhibant une enzyme de ce dernier, la transcriptase inverse. L’AZT est le premier antirétroviral anti-VIH à avoir été commercialisé en France, en 1987.

B

Bactérie : organisme microscopique unicellulaire. Certaines bactéries peuvent provoquer des maladies.

C

CD4 : protéine située à la surface de certains lymphocytes T qui prennent donc le nom de T4 ou CD4. Le VIH utilise cette protéine pour pénétrer dans la cellule (voir lymphocyte T).

CDAG : Centre de Dépistage Anonyme et Gratuit. Lieu où il est possible d’entreprendre une démarche de dépistage de l’infection par le VIH gratuitement et sans avoir à donner son nom. La prescription du test et l’annonce des résultats, quelques jours plus tard, sont effectués par un médecin, dans le cadre d’une consultation.

Charge virale : La charge virale correspond au nombre de molécules d’ARN du VIH contenues dans un échantillon de sang. Elle est mesurée par différentes techniques à partir de prélèvements de sang.

Co-infections : Infections qui interviennent avec d'autres infections. Par exemple le VIH + une hépatite B ou C.

Cunnilingus : Excitation buccale du sexe de la femme.

D

Diaphragme : Mode de contraceptif féminin formant une calotte empêchant l’entrée des spermatozoïdes. Il ne s‘agit pas du préservatif féminin qui protège aussi des IST.

E

Effets indésirables d'un traitement : Toute réaction nocive et non recherchée survenant chez un sujet suite à sa mise sous traitement.

Test Elisa : Test le plus couramment utilisé pour dépister les anticorps fabriqués par l’organisme en réaction à l’infection par le VIH, et donc poser un diagnostic.

Epidémie : Augmentation inhabituelle et rapide du nombre de cas d’une maladie transmissible, dans une région ou au sein d’une population donnée.

Epidémiologie : Etude des corrélations entre une maladie (ou un autre phénomène biologique) et différents facteurs (caractéristiques sociales, culturelles, individuelles) susceptibles d'exercer une influence sur sa fréquence, sa répartition et son évolution.

F

Fellation : Excitation buccale du sexe de l’homme.

G

Génome : Ensemble de l’information héréditaire d’un organisme. Il peut avoir comme support l'ADN ou l'ARN. Pour le VIH il s'agit de l'ARN.

H

Hétérosexuel : Personne qui éprouve des attirances sexuelles ou amoureuses pour des personnes de sexe opposé.

Homosexuel : Personne qui éprouve des attirances sexuelles ou amoureuses pour des personnes de même sexe.

I

Immunitaire : Voir système Immunitaire

Infection opportuniste : Infection qui ne provoque une maladie que sur un organisme dont les défenses immunitaires sont affaiblies.

Infections : Envahissement d’un organisme par un agent infectieux (bactérie, virus, parasite). Etat d’un organisme envahi par un agent infectieux. Si celui-ci est pathogène, l’état qui en résulte est une maladie infectieuse. L’infection peut être latente (sans signes cliniques) ou se traduire par une maladie déclarée.

IST : Infections Sexuellement Transmissibles (anciennement MST, maladies sexuellement transmissibles).

IVG : Interruption Volontaire de Grossesse (avortement volontaire).

L

Latence : Etat de ce qui est caché, latent. Une maladie latente est une maladie qui n’est pas encore déclarée ou dont les symptômes, peu spécifiques, ne permettent pas un diagnostic.

Lésion : Altération d'un tissu. L'intégrité de la peau et des muqueuses est un élément de l'immunité. Toute lésion constitue une porte d'entrée pour les bactéries et les virus.

Létal : Mortel

Liquide séminal : Liquide sécrété par les vésicules séminales avant l’éjaculation ou lorsque le garçon est excité. Il représente 60 % du volume du sperme et nourrit les spermatozoïdes.

Lymphocyte T CD 4 : ces globules blancs sont les coordinateurs des différentes réactions immunitaires. Ils constituent la principale cible du VIH et son principal lieu de multiplication.

M

Maladies opportunistes : voir Infection opportuniste.

Multithérapies : Association de plusieurs médicaments antirétroviraux ayant pour objectifs d’abaisser au maximum la charge virale, de restaurer ou de maintenir la fonction immunitaire en vue d’améliorer l’état clinique et d'éviter l'apparition d'infections opportunistes.

Muqueuse : Les muqueuses sont des tissus de l’organisme très fins qui tapissent les cavités naturelles des organes: bouche, gorge, estomac, intestin, vagin, clitoris, petites lèvres, le gland et les yeux. Contrairement à la peau, les muqueuses sont perméables et représentent pour les virus des sortes de "passoires" à travers lesquelles ils peuvent s'introduire dans l'organisme, même sans présence de plaie ou de blessure.

O

Observance : Littéralement obéissance à la règle ; par extension aux prescriptions et recommandations faites au cours d’un traitement. Lorsque l'observance dans la prise d'un traitement n'est pas respectée, il y a risque d'apparition de résistances.

P

Pandémie : Extension d’une épidémie à la totalité d’une population, d’un pays, d’un continent, voire à toute l’humanité.

Pathogène : Un virus est dit pathogène lorsqu'il provoque un dérèglement anormal de l'organisme et provoque une maladie, parfois létale.

Préservatifs : Réservoir cylindrique souple et mince en latex ou en polyuréthane, placé sur la verge (préservatif masculin) ou dans le vagin (préservatif féminin) avant les rapports sexuels pour prévenir les grossesses et/ou les Infections Sexuellement Transmissibles. Lorsqu’il est correctement utilisé, le préservatif est à l’heure actuelle LE SEUL moyen vraiment efficace pour se protéger contre le virus du sida et les autres IST.

Protéase : Enzyme virale présente dans le VIH, intervenant dans la fabrication de nouveaux virus

R

Réplication : mécanisme de multiplication d’un virus à partir des cellules qu’il a infectées.

Résistance : se dit lorsqu'un traitement n'est plus efficace contre un agent infectieux. Virus résistant : un virus devient résistant à un traitement lorsque des formes mutantes non sensibles aux traitements deviennent dominantes.

Rétrovirus : Groupe de virus dont le génome est à ARN. Ces virus possèdent une enzyme, la transcriptase inverse, capable de transcrire cet ARN en ADN proviral, rendant ainsi possible l’intégration du virus dans le génome de la cellule. Le VIH est un rétrovirus. Certains rétrovirus sont responsables de pathologies telles que des cancers ou des maladies neuro-dégénérescentes.

S

Sécrétions sexuelles : Substances telles que le sperme, les sécrétions vaginales ou le liquide séminal. Chez une personne contaminée, elles peuvent contenir du virus.

Séroconversion : Le délai de séroconversion est la période qui sépare la contamination de l’apparition des anticorps anti-VIH dans le sang : passage de la négativité des tests de dépistage à leur positivité.

Séronégatif : Se dit d’une personne qui ne possède pas d’anticorps contre un agent infectieux donné. Par exemple, une personne séronégative pour le VIH n’a pas été en contact avec ce virus (ou n’a pas encore développé d’anticorps).

Séropositif : se dit d’une personne qui possède des anticorps dirigés contre un agent infectieux. Par exemple, séropositif pour la rubéole ou le VIH. Dans le langage courant, « séropositif » désigne une personne contaminée par le VIH.

Sida : Syndrome de l’Immuno Déficience Acquise. Phase symptomatique de l’infection par le VIH définie par l’apparition d’infections opportunistes ou de certains cancers. AIDS (Acquired Immuno-Deficiency Syndrome) est l’appellation internationale du syndrome du sida.

Stérilet : Dispositif contraceptif féminin destiné à être introduit dans l’utérus pour assurer une stérilité permanente mais réversible.

Surinfection : Infection surajoutée par des germes similaires ou différents survenant chez une personne déjà infectée.

Système immunitaire : Ensemble des mécanismes de défense intervenant lors de la pénétration d’agents pathogènes (bactéries, parasites, virus, champignons) dans l’organisme. Le système immunitaire reconnaît l’agresseur et organise la défense appropriée.

T

Test de dépistage : Examen ou test biologique effectué auprès d’une personne afin de dépister une affection latente. Si le résultat est positif, cela permet de commencer le plus tôt possible un suivi médical et ainsi de mieux prévenir certaines infections et freiner l'action du virus.

TPE : Traitement Post Exposition

Transcriptase inverse : Enzyme propre aux rétrovirus qui permet de transcrire l’ARN du virus en ADN, étape essentielle dans le cycle de réplication du virus.

Tri thérapie : association de trois médicaments antirétroviraux. Le plus souvent deux inhibiteurs de transcriptase inverse et un inhibiteur de la protéase.

V

VIH : Virus de l’Immunodéficience Humaine (traduction française du HIV). Virus responsable de l’infection par le VIH et du sida. On distingue le VIH 1 (le plus répandu dans le monde) et le VIH 2 (surtout) présent en Afrique de l’Ouest.

Virus : Agent infectieux caractérisé par l’impossibilité de se reproduire en dehors de la cellule hôte.